Rapport d’activité du CFA régional de l’académie Aix Marseille

14 Juil 2018

Sur un marché de l’apprentissage en perpétuel mouvement, très concurrentiel et dans une région où 90% des apprentis sont formés dans des CFA de branches professionnelles, consulaires, d’entreprises et associatifs, l’académie d’Aix Marseille a fait le choix de mettre en œuvre un CFA académique au 1er janvier 2017, avec le GIP-FCIP comme organisme gestionnaire. Alors que près de 70 % des apprentis sont en emploi sept mois après leur diplôme, seulement 7 % des 15-25 ans passent par l’apprentissage. Il s’agit donc pour l’éducation nationale d’être présente, innovante et efficiente afin de développer l’apprentissage en EPLE.

L’enjeu principal du CFA académique est de fédérer, rationaliser et professionnaliser tous les acteurs de nos établissements publics au sein d’une même entité et proposer la mise en œuvre de formations mixtes pour sécuriser les parcours de nos jeunes.

Vous trouverez dans ce rapport d’activité des indicateurs de résultat récapitulant nos actions depuis le 1er janvier 2017. Il s’agit de rendre compte à nos partenaires actuels et futurs de l’ensemble de nos actions, dans le cadre de la démarche qualité « Performance vers l’emploi » initiée
par la région. Ces résultats sont le reflet d’un engagement sans faille de l’ensemble des personnels du siège du CFA mais aussi de l’ensemble des personnels impliqués au sein de nos 21 UFA que je remercie très sincèrement. Fort de cet engagement, le CFA régional de l’académie Aix Marseille est devenu aujourd’hui un acteur connu et reconnu de la formation en apprentissage sur le territoire de la région Sud Provence Alpes Côte d’Azur.

Grâce à eux, le CFA régional de l’académie Aix Marseille, c’est aujourd’hui :
- un collectif engagé et solidaire dans le développement de l’apprentissage en lycée public,
- un objectif partagé : l’obtention pour l’apprenti d’une formation et d’un diplôme en vue d’une poursuite d’étude et d’une insertion professionnelle,
- de nombreux acteurs qui interviennent et inter agissent dans la signature d’un contrat d’apprentissage.

Au regard de ce rapport d’activité, mon engagement en tant que directrice du CFA s’est inscrit sur le terrain, dans la construction, l’innovation, la concertation avec l’intelligence de cœur et d’esprit à mon sens nécessaires en vue d’apporter ma modeste contribution à l’échelle d’une académie.

Élisabeth VALERY
Directrice du CFA.

Documents joints